OSMTH FRANCE GPFT (ONG à l'ONU)

OSMTH ONU OBJECTIFS DU MILLENAIRE 2005

                 GPFT ARMOIRIESGPFT -  GRAND PRIEURE DE FRANCE DU TEMPLE

                                                                   Membre fondateur de l' OSMTH  
                            (Sovereign Military Order of the Temple of  Jerusalem)
 Organisation Non Gouvernementale  à statut consultatif spécial auprès des Nations Unies
        Membre du D.P.I. / ONU et du CoNGO (conférence des ONG à statut consultatif)
Membre du Conseil d'Administration du Bureau International de la Paix (Prix Nobel 1910)
           Membre de la Plateforme des Droits Fondamentaux de l'Union Europeenne
*Ordo Supremus Militaris Templi Hierosolymitani: Ordre International régi en France par la Loi de 1901 sur les associations  et représenté exclusivement par le GPFT  
 
 
 OSMTH - OBJECTIFS ONU DU MILLENAIRE 
 

OSMTH (Sovereign Military Order of the Temple of Jerusalem)

RESOLUTION 2005-5 : UNE RESOLUTION SOUTENANT LES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT

 DES NATIONS UNIES POUR LE MILLENAIRE

             ATTENDU que l’OSMTH est une ONG à Statut consultatif spécial aux Nations Unies depuis le 26 juillet 2002, et qu’il est opportun pour toutes les ONG membres, non seulement de soutenir les objectifs fondateurs des Nations Unies de 1949, mais aussi parfois les positions politiques majeures prises par cette Organisation, et  

   

            ATTENDU que sous la direction du Secrétaire Général des Nations Unies, un sommet du Millénaire des Nations Unies s’est réuni en septembre 2000 à New York pour envisager les objectifs de développement du Millénaire  (MDG) pour tous les membres des Nations Unies au commencement du 21ème siècle et

 

           ATTENDU que l’OSMTH se trouve en accord général avec les objectifs développés mais croit spécialement que sa mission et son objectif peuvent être exprimés au mieux au travers du soutien d’une sélection de ces objectifs, et

 

            ATTENDU que, par cette résolution, l’OSMTH recommande à ses membres ces objectifs des Nations Unies pour le Millénaire, que nous estimons les plus appropriés avec nos capacités et notre mission,

 

            QU’IL SOIT MAINTENANT RESOLU par le Grand Conseil Magistral que les objectifs suivants des Nations Unies pour le Développement  soient considérés comme le centre de nos efforts aux Nations Unies :

 

 1)              L’éradication de la pauvreté extrême et de la faim.

a.      La réduction de moitié de la proportion des personnes vivant avec moins d’un dollar par jour

b.     La réduction de moitié de la proportion des personnes souffrant de la faim

(2)              Arriver à une éducation primaire universelle.

            S’assurer que tous les garçons et les filles terminent une scolarité primaire

(3)              Promouvoir l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes

            Eliminer les disparités de genre au cours de l’éducation primaire et secondaire préférablement d’ici à 2005 et à tous les niveaux en 2015  .

(4)              Réduire la mortalité infantile

           Diminuer des deux tiers la mortalité des enfants de moins de 5 ans.

(5)              Améliorer la santé maternelle

           Réduire des trois quarts la mortalité périnatale

(6)              Combattre  le HIV/AIDS, la malaria et les autres maladies

a.      Stopper et commencer à inverser la dissémination  de l' HIV/AIDS

b.     Stopper et commencer à inverser l’ incidence de la malaria et des autres grandes maladies

(7)              Assurer la préservation de l’ environnement

a.      Intégrer les principes du développement durable dans les politiques et les programmes gouvernementaux, inverser la perte des ressources naturelles  

b.     Réduire de moitié la proportion de personnes sans accès durable à une eau potable;

c.      Réussir une amélioration sensible de la vie pour au moins 100 million d’habitants des bidonvilles, d’ici à 2020.

(8)              Développer un partenariat de développement

a.      Poursuivre le développement d’un système d’échange et de développement basé sur le  droit, non discriminatoire et prévisible, incluant un engagement de bonne gouvernance, de développement et de réduction de la pauvreté nationalement et internationalement

b.     Répondre aux besoins spécifiques des pays les moins développés.  Cela inclut des possibilités d’exportations à des prix libres et sans quotas, une amélioration de la dettes des pays lourdement endettés, l’annulation des dettes officielles bilatérales et une assistance au développement plus généreuse de la part des pays qui s’engagent dans cette voie.

c.      Répondre aux besoins spécifiques des pays enclavés et des petites iles en voie de développement.  

d.     Traiter de manière globale les problèmes des dettes par des mesures nationales et internationales afin que la dette soit acceptable sur le long terme. En coopération avec les pays en voie de développement, développer du travail décent et productif pour les jeunes. .

e.      En coopération avec les compagnies pharmaceutiques, permettre l’accès aux médicaments essentiels à des prix abordables aux pays en voie de développement.,

f.        En coopération avec le secteur privé, rendre accessibles les bénéfices des nouvelles technologies , spécialement celles de l’information et des communications. 

Date de dernière mise à jour : 29/10/2011