OSMTH FRANCE GPFT (ONG à l'ONU)

GPFT ET LES AUTRES NEOTEMPLIERS

L’ordre du Temple était un ordre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge. Cet ordre fut créé au XII siècle à partir d'une milice appelée les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon. Au XIV siècle l'ordre fut victime de la lutte entre la papauté et le roi de France, Philippe le Bel. Il fut dissous par le pape Clément V le 13 mars 1312 à la suite d'un procès en hérésie.

Bernard-Raymond Fabré-Palaprat (29 mai 1773 – 18 février  1838) est créateur en 1804 d'un Ordre du Temple et d’une Église johannite. Toutes les organisations qui aujourd’hui se disent “TEMPLIERES” ont origine de cet Ordre créé par le docteur Palaprat.

Il est difficile de dénombrer les associations/organismes/ordres templiers aujourd’hui et beaucoup s’appellent OSMTH.

L’OSMTH dont se réclame le Grand Prieuré de France du Temple (GPFT)  ne revendique pas une quelconque descendance directe des anciens Templiers du moyen-âge. Sur un plan juridique, nous sommes une association loi 1901, nous soutenons des valeurs chrétiennes œcuméniques et nous ouvrons sur un plan culturel et caritatif. Certes, les valeurs chevaleresques sont importantes pour nous et nous nous faisons référence aux valeurs des chevaliers templiers pour ce qui concerne le respect des autres et la tolérance. En effet, plusieurs chroniqueurs musulmans de l’époque relatent le fait que les musulmans étaient libres de prier Allah dans les enceintes templières. De plus, il est important de rappeler au lecteur que la mission principale des templiers était la protection des pèlerins en Terre Sainte.

Pour revenir à l’OSMTH, tous nos dirigeants sont élus  et nos membres sont libres de partir quand ils veulent. Pour faire partie de l’OSMTH il faut avoir la capacité juridique, qui est l’aptitude d'une personne à avoir des droits et des obligations et à les exercer elle-même. Ce qui veut dire, par exemple, que pour adhérer il faut avoir 18 ans minimum.

Nous sommes une Organisation Non Gouvernementale à statut consultatif spécial reconnue par les Nations Unies et nous travaillons au sein des Nations Unies pour promouvoir les droits de l’Homme en général, le statut de la Femme, la bonne entente entre les peuples et les religions et le développement durable,

L’OSMTH est une fédération d’associations nationales et nos membres partagent les valeurs chrétiennes de liberté, de respect des autres, d’humilité, de service et de tolérance.

De très nombreux groupes se prétendent  l'Ordre du Temple, sous différents noms. Tous, pour se donner une « image », se réclament soit de la Charte de Larmenius (dont les historiens ont prouvé qu'il s'agit d'un faux document), charte qui soit-disant tracerait une ligne ininterrompue de Grands Maitres de l'Ordre du Temple entre Jacques de Molay et les temps modernes, soit d'une descendance directe des anciens Templiers, par des moyens dont aucun ne tient une analyse historique rigoureuse. Certains prétendent décerner (en les vendant à prix d'or) des titres de noblesse. Pratiquement aucun de ces groupes ne peut prouver une quelconque action charitable ou humanitaire. D'autres (parfois les mêmes), réclament auprès de Sa Sainteté le Pape la récupération des biens des anciens Templiers... 

En effet, nous nous sommes séparés de l'OSMTH Portugais de Monsieur Fontes en 1996 notamment pour pouvoir mener des actions humanitaires et d'aide au prochain (ex. le Chevalier Silencieux qui consiste à aider sans apparaitre).

Parfois, certains groupes peuvent se révéler plus dangereux, dans leurs actions ou leurs méthodes. L'histoire de ces dernières décennies est malheureusement témoin du fait que certains  groupes peuvent présenter de plus grands dangers: dérives sectaires, culte du gourou, culte du secret, incitation à l'isolement du milieu familial, etc...

Nous pouvons seulement inviter le lecteur à faire preuve de prudence, à poser beaucoup de questions avant de s’affilier à un « Ordre templier » et à comparer les différentes réponses des différentes associations, car sur un plan juridique il ne s’agit que d’associations.

calvarion-templare-dinard.jpg

Photo: Calvaire Templier à Dinard, photo prise par Iole De Angelis en 2010 (reproduction interdite sans l'accord de l'auteur)

Date de dernière mise à jour : 21/04/2017